La pandémie n’entrave pas la solidarité à l’IUE Florence

News
US-IUE Florence

En mars 2020, le Comité exécutif de l’US-IUE Florence a décidé de faire une donation à deux associations qui étaient particulièrement impliquées dans la lutte contre le Covid-19. « En tant que syndicat, nous pensons que nos valeurs fondatrices sont la solidarité et l’assistance, qui ne sont pas seulement adressées à nos inscrits mais à la société qui nous entoure. C’est pourquoi il nous a semblé naturel d’offrir une petite contribution en ces temps particulièrement difficile de pandémie » souligne Agnès Brouet, président de l’US-IUE.

Avec la contribution du personnel de l’IUE, de l’US-IUE Florence et de l’association des anciens chercheurs de l’Institut, la Croix-Rouge de Florence a acheté un nouveau véhicule équipé pour le transport des personnes handicapées. Le véhicule est déjà en fonction à Florence et permettra, bien sûr, de sauver des vies et de faciliter le travail des équipes de la Croix-Rouge.

Ce véhicule a été inauguré lors d’une cérémonie à la Villa Salviati, lundi 1er février, en présence du président Lorenzo Andreoni et d’Ilario Fabbri (Croix-Rouge), du président de l’Institut Universitaire Européen, Renaud Dehousse, du secrétaire général de l’IUE, Marco Del Panta, ainsi que de Diego Garzia (trésorier de l’association des anciens chercheurs) et d’Agnès Brouet, en qualité de présidente de l’US-IUE Florence.

Si vous souhaitez faire un don à la Croix-Rouge de Florence, vous trouverez toutes les informations ici (onglet rouge en haut à gauche) : https://crifirenze.it/

Si vous souhaitez devenir volontaire, cliquez ici :  http://crifirenze.it/volontario/diventa-volontario/

Peut-être aussi intéressant

Bonne fête du travail 2024
USF

Nous souhaitons que tous les travailleurs aient le droit de participer aux processus de prise de décision afin de garantir leur droit

Lire plus
EPSU Manifesto for EU Elections 2024
USF

Au cœur de notre mission se trouvent le bien-être et les droits des travailleurs des services publics à travers l’Europe, soit 8 millions de personnes dont les voix méritent d’être entendues.

Lire plus