Non au harcèlement !

Dossier Spécial, Harcèlement
USF

Groupe de travail – Non au harcèlement

Suite aux récentes affaires qui ont été reprises et commentées par les médias, un groupe de parlementaires a adressé un message au Président du Parlement européen, lui demandant de condamner officiellement les agissements de harcèlement sexuel ayant (eu) cours dans l’Institution. Dans sa réponse, Antonio Tajani condamne ces pratiques et fait le point sur le dispositif existant eu Parlement pour lutter contre le harcèlement, sexuel et moral, dont l’USF a fait une de ses priorités lors de son Congrès de Dubrovnik.

Extrait de notre dossier consacré au harcèlement au travail :

La préoccupation substantielle d’une organisation syndicale est de défendre et d’essayer d’augmenter les conquêtes sociales, et cela autant au niveau global que dans chaque organisation, entreprise ou lieu de travail. Ceci implique la prise en compte d’une série de facteurs qui vont au-delà de la simple rémunération et qui composent ce qu’on appelle couramment : le bien-être au travail.

Le bien-être au travail est une conquête historique … Peu à peu, les travailleurs ont obtenu la consolidation de droits dans les aspects les plus divers de la vie au travail (réduction du temps de travail, congés, assurances médicales, ergonomie, et autres), lesquels constituent un modèle relativement répandu en Europe occidentale de relations au travail. Le bien-être au travail est le résultat d’un rapport de forces et, comme tel, est soumis aux changements provoqués par la conjoncture économique ou par les idées politiques dominantes à un moment donné. Lorsqu’une pression pour une plus grande productivité se met en place, cela peut représenter plus ou moins de risques par rapport aux acquis en matière de bien-être : tout dépendra, notamment, de la qualité de gestion des ressources humaines au sein de l’organisation et de la capacité d’organisation et de résistance des travailleurs. Parfois, la situation même force à un accord plus ou moins explicite et, indépendamment d’une résistance naturelle chez les travailleurs face à la perte des acquis, une perception des sacrifices proposés comme équitables peut conduire à une augmentation du rendement, qui peut se prolonger au-delà de la crise.

Peut-être aussi intéressant

Prenez grand soin de vos oreilles !
USB - Commission

L’Union Syndicale vient d’accompagner une demande de reconnaissance de maladie professionnelle pour un collègue souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie

Lire plus
Fonds de prévoyance: faites attention!
USB

Nous sommes extrêmement préoccupés par la situation actuelle alarmante et scandaleuse concernant les pertes sur vos cotisations à la Caisse de Prévoyance (« Provident Fund »)

Lire plus
Faire face aux incertitudes
USB - Agences

Le projet de réduction progressive des postes d’AC (agent contractuel) au sein de l’Agence de l’Union européenne pour l’asile (AUEA) au cours des prochaines années a suscité l’inquiétude du personnel et des syndicats.

Lire plus