New Ways of Working : coûte que coûte ?

Conditions de travail, Dossier Spécial
USB

Il y a près d’un an que le projet pilote NWOW (New Ways of Working) a été lancé malgré le scepticisme exprimé par la vaste majorité des collègues sur la base d’expériences passées peu concluantes. Des centaines d’heures de travail, de réunions, d’ateliers participatifs plus tard, le personnel découvre sur le blog consacré à ce projet que le SGC n’a pas les moyens de ses ambitions et qu’il faudra donc les revoir à la baisse.

Sérieusement?

C’est donc “NWOW – coûte que coûte” ?

Notons que personne n’est vraiment surpris, c’est la chronique d’un échec annoncé. L’Union Syndicale se pose quand même quelques questions :

  • Quels sont les véritables objectifs poursuivis ?
  • Comment a-t-on pu imaginer faire accepter au personnel un projet d’une telle ampleur en le gérant d’une manière négligente ?
  • Qui est responsable du gaspillage des ressources dépensées pour faire croire que ce projet était dans l’intérêt du personnel ?
  • Et surtout : pourquoi s’entêter à le poursuivre malgré tout ?

L’US demande que l’on mette fin sans attendre à ces New Ways of Wasting et que l’on consacre enfin nos ressources aux choses sérieuses, telle que le réaménagement qualitatif des bureaux au JL ainsi que le remplacement définitif des “speedgates” vieux style et dysfonctionnels au LEX, ce dernier pour mieux assurer la sécurité du personnel qui les utilise.

Peut-être aussi intéressant

Prenez grand soin de vos oreilles !
USB - Commission

L’Union Syndicale vient d’accompagner une demande de reconnaissance de maladie professionnelle pour un collègue souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie

Lire plus