COVID-19 : revalorisation des services publics

COVID, Dossier Spécial
USF

Un an après le début de la pandémie de COVID-19 : il est temps de revaloriser nos services publics

 

Il y a un an jour pour jour, l’Organisation mondiale de la santé déclarait la pandémie mondiale de COVID-19. L’année écoulée a mis en évidence les forces de nos sociétés et en a exacerbé les faiblesses. En Europe, elle a exposé au grand jour la fragilité des systèmes de santé publique et leur incapacité totale de réagir à un tel choc. Ce qui est dramatique, c’est que cette catastrophe était annoncée depuis longtemps. Les syndicats européens des services publics protestaient contre les pénuries de personnel, le manque de financements et l’inadéquation des ressources bien avant le déclenchement de la pandémie. Sans surprise, les systèmes de santé et les maisons de soin ont été complètement submergés par la première vague de la pandémie.

Il aura fallu une pandémie mondiale pour que la nécessité de financer correctement les services publics et leurs travailleurs soit reconnue – un triste constat à tirer des politiques néolibérales. Mais il n’est plus possible aujourd’hui d’ignorer les lourdes conséquences de la privatisation et des coupes budgétaires, et un large consensus se dégage sur la nécessité de revaloriser le secteur public. Nous ne pouvons pas revenir aux politiques d’austérité d’avant la pandémie – il nous faut reconstruire en mieux. Tel est le message des millions de travailleurs des services publics européens en cette journée qui marque une nouvelle étape.

La priorité absolue est de renforcer les systèmes de santé publique et de soins, ce qui nécessite d’accroître les financements publics et de mettre fin aux politiques fiscales qui favorisent les grandes entreprises et les plus fortunés. Les gouvernements doivent agir aux niveaux national et européen. Nous le devons à nos travailleurs des secteurs de la santé et des soins, dont bon nombre sont aujourd’hui traités pour stress post-traumatique.

Dans le sillage de la centaine de grèves qui avaient été organisées dans les secteurs de la santé et des soins en Europe juste avant la pandémie, les syndicats qui représentent les travailleurs de ces secteurs continueront de militer en faveur de meilleurs salaires et conditions de travail, de l’accroissement des effectifs et de services de soutien.

 

Lire la suite de la communication de la FSESP, c’est par ici !

Peut-être aussi intéressant

Prenez grand soin de vos oreilles !
USB - Commission

L’Union Syndicale vient d’accompagner une demande de reconnaissance de maladie professionnelle pour un collègue souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie

Lire plus
Fonds de prévoyance: faites attention!
USB

Nous sommes extrêmement préoccupés par la situation actuelle alarmante et scandaleuse concernant les pertes sur vos cotisations à la Caisse de Prévoyance (« Provident Fund »)

Lire plus