Un Comité Prévention et Protection au Travail au service du personnel

Conditions de travail, Dossier Spécial
USB - Commission

La Commission, comme toute organisation publique ou privée, a l’obligation d’avoir un Comité de Prévention et de Protection au travail (CPPT). Il s’agit d’un comité paritaire consultatif, composé de représentants du personnel et de l’administration, dont la mission est de rechercher et de proposer toute action préventive et corrective pour la sécurité, l’hygiène et la santé du personnel.

 

Le CPPT de Bruxelles suit l’impact des nouvelles conditions de travail et s’occupe de sujets tels que l’aménagement des espaces bureaux, le harcèlement, les maladies professionnelles, le suivi du dossier «amiante», la responsabilité de la Commission vis-à-vis de la législation belge, l’hygiène dans la restauration, le plan global de prévention suite aux audits, les implications des nouveaux projets immobiliers et les perspectives pluriannuelles ainsi que l’évolution de la politique environnementale à la Commission (EMAS). En 2015, le Comité a tenu onze réunions dans lesquelles ont été abordés des sujets différents et ont été analysés près de cent rapports d’intervention des services internes de sécurité et de santé au travail. Récemment, le CPPT a remis un avis important à notre administration sur la prévention et le traitement des risques psycho-sociaux au travail (stress, burn-out, bore-out, …) ainsi que sur la responsabilité de la Commission en tant qu’employeur dans ce domaine. Cet avis a donné un certain nombre de pistes en matière d’établissement d’un plan de prévention, de précision du rôle d’un Service interne de Prévention et de Protection au travail (SIPP), de renforcement de la coordination des acteurs dans ce domaine, de révision des procédures formelles et informelles existantes, de création d’un registre de plaintes, de formation et information des travailleurs-de même que de la ligne hiérarchique, et de renforcement du rôle du CPPT. Nous sommes heureux de constater que l’administration a pris cet avis très au sérieux et s’est engagée à mettre en place toute une série de mesures d’accompagnement à partir de 2016 pour la gestion de ces risques.

 

En tant que membre élu du Comité du Personnel, avec d’autres membres actifs de la représentation du personnel, nous continuerons à assurer une présence dans cette instance avec un esprit constructif et à être à l’écoute des collègues qui sollicitent l’intervention du Comité sur des questions ponctuelles. N’hésitez pas à nous contacter en cas de besoin au EC-CSHT-BXL@ec.europa.eu.

Peut-être aussi intéressant

Prenez grand soin de vos oreilles !
USB - Commission

L’Union Syndicale vient d’accompagner une demande de reconnaissance de maladie professionnelle pour un collègue souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie

Lire plus
Fonds de prévoyance: faites attention!
USB

Nous sommes extrêmement préoccupés par la situation actuelle alarmante et scandaleuse concernant les pertes sur vos cotisations à la Caisse de Prévoyance (« Provident Fund »)

Lire plus
Faire face aux incertitudes
USB - Agences

Le projet de réduction progressive des postes d’AC (agent contractuel) au sein de l’Agence de l’Union européenne pour l’asile (AUEA) au cours des prochaines années a suscité l’inquiétude du personnel et des syndicats.

Lire plus