Brexit : postes-clés des Britanniques

Brexit, Dossier Spécial
USF

Brexit : les Britanniques occupent beaucoup de postes-clés au sein des institutions européennes, où leur influence est, de fait, importante.

Depuis leur adhésion à l’Union européenne, en 1973, les Britanniques n’ont cessé de cultiver leur influence au coeur des institutions européennes et dans les cabinets de lobbying. Le directeur de la Fondation Robert-Schuman à Bruxelles, Charles de Marcilly, va jusqu’à dire qu’ils ont exporté à Bruxelles les techniques des groupes de pression, en dirigeant « les premiers cabinets de lobbying au début des années 90 sur la libéralisation des marchés ».

À la Commission, les Britanniques sont partout, moins par le nombre que par les postes qu’ils occupent. Nommé par Jean-Claude Juncker en 2014 au portefeuille des Marchés financiers, lord Jonathan Hill est un symbole à lui tout seul. « On ne sait jamais s’il porte la casquette européenne ou le caleçon britannique », rapporte Charles de Marcilly. Au Parlement, même stratégie. Ils président ainsi la commission du Marché intérieur depuis plus de dix ans, une rareté. Et les eurodéputés d’outreManche sont bien plus nombreux en proportion à habiter dans la capitale bruxelloise et à y avoir investi que leurs homologues français férus du Thalys.

Le fameux rabais thatchérien

Les Britanniques savent défendre leurs intérêts, et pas seulement en matière budgétaire avec leur fameux rabais thatchérien. Un exemple récent : s’ils participent activement à la réadmission des Syriens dans le cadre de l’accord UE-Turquie conclu en mars, ils ne participeront pas à l’accord de libéralisation des visas pour la Turquie, pourtant considéré par Ankara comme une contrepartie à l’accord. Leur « option de retrait » (opt-out) sur la politique d’asile européenne, qu’ils partagent avec l’Irlande et le Danemark, leur laisse le champ libre.

Par : Lorelin Merelle
Si vous désirez lire la suite de cet article portant sur le Brexit, les postes-clés exercés par les Britanniques, rendez-vous sur Le Point.

Peut-être aussi intéressant

Prenez grand soin de vos oreilles !
USB - Commission

L’Union Syndicale vient d’accompagner une demande de reconnaissance de maladie professionnelle pour un collègue souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie

Lire plus
Fonds de prévoyance: faites attention!
USB

Nous sommes extrêmement préoccupés par la situation actuelle alarmante et scandaleuse concernant les pertes sur vos cotisations à la Caisse de Prévoyance (« Provident Fund »)

Lire plus
Faire face aux incertitudes
USB - Agences

Le projet de réduction progressive des postes d’AC (agent contractuel) au sein de l’Agence de l’Union européenne pour l’asile (AUEA) au cours des prochaines années a suscité l’inquiétude du personnel et des syndicats.

Lire plus