Vers un pilier européen des droits sociaux

News
USF

La Commission européenne présente sa proposition sur le pilier européen des droits sociaux

L’USF est un affilié du Mouvement européen depuis des décennies, actuellement dans la branche “internationale” du Mouvement, le MEI. Nous sommes heureux de voir la dernière mise à jour du positionnement du MEI vers une Europe plus sociale.

L’Union européenne et ses institutions sont de plus en plus perçues par les citoyens européens comme une force qui s’adapte essentiellement aux besoins des entreprises, et non pas tant aux besoins des travailleurs.

Bien que cette perception ne rende pas justice aux réalisations dans le domaine social au niveau européen, il est bon que tous les acteurs à ce niveau européen renforcent la dimension sociale de l’Europe et se préoccupent de sa perception par les citoyens et les travailleurs”…

Expression du Mouvement Européen 

Le 26 avril, la Commission a présenté sa proposition sur le pilier européen des droits sociaux. En énonçant 20 principes clés, le pilier proposé est conçu pour permettre la convergence en matière d’amélioration des conditions de travail et de vie au sein de l’UEM. Pour soutenir des marchés du travail équitables et fonctionnant bien, ces principes s’articulent autour de trois grandes catégories : l’égalité des chances et l’accès au marché du travail, des conditions de travail équitables et la protection et l’inclusion sociales.

En parallèle, la Commission a publié son document de réflexion sur la dimension sociale de l’Europe, qui met en évidence trois scénarios possibles avec différents niveaux d’intégration. En outre, un outil en ligne permettant de suivre le processus de mise en œuvre du pilier social, le tableau de bord social, a été lancé.

Comme nous le soulignons dans notre position politique sur le pilier européen des droits sociaux, le pilier social pourrait favoriser la justice sociale et l’égalité non seulement au sein de l’UEM mais aussi dans l’ensemble de l’UE. Dans notre position, nous abordons également les questions de la réalisation de l’égalité entre les travailleurs indépendants et les autres travailleurs salariés, de l’égalité des sexes concernant l’égalité du congé parental pour les mères et les pères, ainsi que de la rationalisation de la dimension sociale dans les processus actuels, tels que le semestre européen.

Contribution du Mouvement Européen International

Le Mouvement Européen International croit fermement en la nécessité d’avoir un pilier sur les droits sociaux et se félicite des actions de la Commission prises pour assurer un processus de mise en œuvre réussi. Cependant, dans notre position politique, nous soulignons que pour la voir prospérer, l’Europe doit changer le discours qui perçoit un modèle social comme un obstacle à la compétitivité et à la croissance économique.

En outre, il convient de mettre davantage l’accent sur les personnes sans emploi sûr et sur la réalisation de l’égalité en matière de contrats de travail flexibles et sûrs pour tous les types d’employés. Dans notre position politique, nous discutons également plus en détail du rôle du pilier européen dans les scénarios sur l’avenir de l’Europe, tout en examinant les nouveaux facteurs émergents et les questions urgentes telles que le progrès technologique, les systèmes de sécurité sociale et de pension, l’éducation et la formation ainsi que la santé et le chômage des jeunes.

Peut-être aussi intéressant

Bonne fête du travail 2024
USF

Nous souhaitons que tous les travailleurs aient le droit de participer aux processus de prise de décision afin de garantir leur droit

Lire plus
EPSU Manifesto for EU Elections 2024
USF

Au cœur de notre mission se trouvent le bien-être et les droits des travailleurs des services publics à travers l’Europe, soit 8 millions de personnes dont les voix méritent d’être entendues.

Lire plus