Service public européen et augmentation de salaire !

Conditions de travail, News
USF

Les travailleurs du service public européen méritent une augmentation de salaire !

(21 juin 2017) Le 23 juin, Journée des services publics, les citoyens du monde entier reconnaissent le large éventail de services éducatifs, sanitaires, sociaux et autres services clés fournis toute la journée et tous les jours par les travailleurs du secteur public. Cette année, les fédérations européennes de la fonction publique (FSESP) et de l’éducation (CSEE) soulignent la contribution apportée par des millions de travailleurs des services publics pour maintenir des services de qualité tout en subissant les effets à long terme des réductions et des gels de salaires. Les travailleurs du service public ne méritent pas ce traitement.

L’austérité a eu un impact considérable sur les emplois, les salaires et les conditions de travail des travailleurs des services publics dans toute l’Europe. Les gouvernements n’ont pas hésité à renflouer les banques pour stabiliser l’économie mondiale à la suite de la crise financière. Mais ils n’ont pas non plus hésité à imposer des réductions des dépenses publiques en prenant pour cible principale les travailleurs des services publics et les services qu’ils fournissent aux citoyens. C’est pourquoi, les travailleurs du service public (européen dans notre cas), méritent une augmentation de salaire !

Dans toute l’Europe, 19 pays ont imposé des réductions ou des gels de salaires qui ont touché plus de 20 millions de travailleurs pendant les premières années de la crise. Les réductions d’emplois et les gels de recrutement, ainsi que la propagation des conditions d’emploi précaires, ont accru la pression sur ceux qui travaillent encore pour qu’ils fournissent davantage tout en étant moins bien payés. Si les salaires sont progressivement revenus à des niveaux normaux dans certains pays, des millions de travailleurs continuent de subir une perte importante de pouvoir d’achat. Les gels salariaux répétés et les augmentations salariales inférieures à l’inflation ont entraîné une détérioration de la situation des fonctionnaires britanniques et italiens de 4 000 euros en moyenne sur une base annuelle. En Grèce, les travailleurs s’attendent à une perte de 40 % de leur salaire réel, tandis qu’en Espagne et au Portugal, les syndicats tentent de négocier le rétablissement d’une partie des 15 % et 9 % de baisse du pouvoir d’achat.

Le secrétaire général de la FSESP, Jan Willem Goudriaan, a déclaré : “Les attaques contre les salaires et les services du secteur public ont frappé la mauvaise cible. Les travailleurs du secteur public continuent de payer le prix alors que les banquiers responsables de la crise financière voient un retour aux bénéfices et à de généreuses primes. Il est temps que les investissements publics permettent de faire face à la pénurie de personnel et de garantir des services publics de qualité pour tous en Europe”.

Un exemple positif est celui des syndicats irlandais qui négocient un nouvel accord salarial qui contribuera largement à rétablir le pouvoir d’achat perdu à la suite des réductions et des gels opérés depuis 2009. Cela devrait se produire dans d’autres pays également et la négociation salariale devrait être rétablie pour les infirmières, les enseignants, les policiers, les pompiers et tous ces millions de travailleurs des services publics.

Susan Flocken, directrice du CSEE, a ajouté : “Nous ne pouvons pas ignorer l’héritage des réductions et du gel des salaires des enseignants et des autres travailleurs des services publics. Nous sommes confrontés à des conditions d’emploi de plus en plus précaires et à une pénurie de personnel éducatif. Les syndicats jouent un rôle important dans la campagne pour des conditions de travail et des salaires décents. Une profession d’enseignant attrayante et gratifiante, basée sur une éducation de haute qualité, jette les bases de notre société, de notre avenir”.

La FSESP et le CSEE saluent l’initiative de la CES de lancer une campagne appelant à une augmentation de salaire pour les travailleurs de toute l’Europe et nous soutenons fermement que les travailleurs des services publics ont eux aussi besoin d’une augmentation de salaire.

Plus d’informations ici : www.epsu.org et là : https://www.csee-etuce.org/en/

Peut-être aussi intéressant

Prenez grand soin de vos oreilles !
USB - Commission

L’Union Syndicale vient d’accompagner une demande de reconnaissance de maladie professionnelle pour un collègue souffrant d’acouphènes et d’hyperacousie

Lire plus
Actualisation annuelle 2023 : +2,7 %
USB - Consilium

L’actualisation des rémunérations et pensions, sur la base de la Méthode mise au point par l’Union Syndicale il y a maintenant 50 ans, vise à nous garantir le parallélisme avec les rémunérations des fonctionnaires des États membres

Lire plus