Épuisement numérique: éviter le iBurn?

News
USF

L’épuisement numérique, le nouveau mal du siècle : comment éviter l’iBurn ?

Le récent dépliant de l’US-Luxembourg sur le « Droit à déconnecter » a donné lieu à bon nombres de courriels émanant du personnel qui a exprimé bon nombre d’inquiétudes quant à leur expérience et leurs craintes à l’égard de l’« épuisement digital ». Plusieurs collègues ont également signalé les pressions reçues de leurs hiérarchies, qui s’attendent à ce qu’ils soient disponibles en tout temps, y compris le soir, les weekends et les vacances. Cette situation est contraire au Statut, ne permet pas de se désengager complètement du travail et donne lieu au sentiment d’être
constamment surveillé.

L’Union Syndicale invite l’administration de lire attentivement certains des messages clés reçus du personnel (sans noms, afin d’assurer l’anonymat). Ces impressions sont un signal très préoccupant qui doit être traité en priorité. L’utilisation croissante de la technologie numérique dans notre vie professionnelle et personnelle nous expose à une stimulation constante qui n’est pas seulement addictive, mais épuisante. Cet épuisement numérique (appelé aussi iBurn) ne fait que mettre en lumière la digitalisation croissante de l’espace mais aussi du temps de travail. Internet en est encore à ses débuts et nous ne comprenons pas encore pleinement des effets que son abus peut avoir sur notre bien-être (stress, anxiété, insomnie, dépression, etc.). Le problème d’être constamment connecté au travail par des appareils mobiles, des courriels ou autres formats numériques entraîne également une perte de productivité et affecte la qualité de notre travail. Il est dans l’intérêt du service de trouver une solution à ce problème.

Les propositions de l’Union Syndicale’ pour empêcher le iBurn incluent:

  • Organiser une table ronde avec le personnel, les spécialistes de la santé mentale, les représentants du personnel, les syndicats et l’administration afin d’identifier conjointement les problèmes clés et les solutions possibles.
  • En se fondant sur l’analyse des problèmes et des intervenants: un code de conduite / des lignes directrices pour les gestionnaires hiérarchiques et le personnel sur l’utilisation des technologies numériques, mais aussi organiser des événements de sensibilisation et des séminaires ad hoc afin de prévenir l’épuisement numérique et améliorer le bien-être du personnel.

Peut-être aussi intéressant

Actualisation annuelle 2023 : +2,7 %
USB - Consilium

L’actualisation des rémunérations et pensions, sur la base de la Méthode mise au point par l’Union Syndicale il y a maintenant 50 ans, vise à nous garantir le parallélisme avec les rémunérations des fonctionnaires des États membres

Lire plus
US Flash Octobre 2023
USB - Consilium

Certification; Règles du RCAM et utilité de donner procuration; L’affaire Picard – Quelle signification pour le personneldu SGC?

Lire plus