L’USF suit l’évolution inquiétante de la situation au CdE et soutient le personnel

/L’USF suit l’évolution inquiétante de la situation au CdE et soutient le personnel

L’USF suit l’évolution inquiétante de la situation au CdE et soutient le personnel

Lettre ouverte de soutien au personnel du Conseil de l’Europe*

L’Union Syndicale Fédérale, USF, a suivi les développements préoccupants au Conseil de l’Europe en ce qui concerne les Etats membres et le défaut de paiement de leurs contributions et ce que cela implique pour l’ensemble du personnel travaillant dans cette institution depuis ces dernières années.
Le Syndicat du personnel du Conseil de l’Europe (SACE), affilié de l’USF, nous a informés de la proposition alarmante qui est actuellement faite dans le cadre du plan d’urgence du Secrétaire Général Thorbjørn Jagland, de réduire le nombre de fonctionnaires qui pourraient pour la première fois impliquer un nombre important de départs involontaires. Il nous a été dit que, dans le cadre de ce plan, les effectifs de l’Organisation seront réduits de 14% sur une période de trois ans jusqu’en 2022, ce qui correspond à la perte d’environ 250 emplois. Tous les types de contrats (temporaires, CDD, CDI) seront concernés. Le plan prévoit notamment la cessation anticipée des fonctions d’une centaine de membres du personnel sous contrat CDI.
A l’heure où le Conseil de l’Europe est plus que jamais une institution nécessaire au vu des tendances inquiétantes qui se développent en Europe et au-delà, l’USF souhaite exprimer son inquiétude face à la situation au Conseil de l’Europe. Comme les représentants du personnel du Conseil de l’Europe, l’USF est profondément préoccupée par les graves conséquences sociales de cette proposition pour l’ensemble du personnel, ainsi que par les effets négatifs sur la diversité et l’efficacité des activités du Conseil de l’Europe dans son ensemble.
C’est pourquoi l’USF soutient fermement l’événement de grande visibilité prévu le 19 mars et se tient prête, avec ses collègues, à défendre les intérêts de l’ensemble du personnel travaillant pour le Conseil de l’Europe. Elle soutient également la pétition lancée par le SACE exigeant un appel à candidatures pour les départs volontaires de l’Organisation, en vue d’éviter ou de limiter le plus possible les départs non volontaires.
L’USF suit de près l’évolution de la situation et continuera d’apporter son soutien à ses membres et à ses collègues fonctionnaires européens dans leur exigence d’une approche juste et durable garantissant la situation du personnel au sein du Conseil de l’Europe.

Dr Bernd Loescher
Président de l’USF 

Créée il y a 40 ans, l’USF compte aujourd’hui 21 syndicats affiliés, représentant différents sites au sein de la fonction publique européenne et internationale. Leurs membres comptent des milliers de personnes de tous grades, nationalités, professions et statuts contractuels.

Télécharger la lettre de soutien originale en anglais (18 mars 2019)

*traduction de l’anglais assistée par DeepL

2019-03-19T14:16:01+00:0019 mars 2019|