La résolution politique adoptée par l’USF découle d’une prise de conscince cruciale : les politiques néolibérales, en fragilisant de larges pans de la société, ont pavé la voie à la montée des forces qui œuvrent pour la désintégration de l’Europe. Le service public européen est la colonne vertébrale du projet européen et doit être défendu contre les nationalismes par tous ceux qui soutiennent l’intégration européenne. De cela ne dépendent non seulement nos emplois et leur qualité, mais aussi l’avenir du continent tout entier.

Aujourd’hui, le projet européen fait face à des défis qui mettent en danger la construction d’une Europe unie et menacent les valeurs sur lesquelles elle est fondée. La montée des nationalismes est incompatible avec le projet européen qui se fonde sur l’intégration. Le processus du Brexit en est un malheureux exemple. Le soutien populaire pour l’intégration européenne est ébranlé. Si une majorité reste favorable, elle en est clairement fragilisée.

La gravité de la situation nécessite des solutions solidaires communes , s’inscrivant dans une voie de progrès social.

L’Union Syndicale s’engage à :

  • Surmonter l’éclatement des forces syndicales sur nos lieux de travaux en combattant le repli sur soi.
  • Combattre les nationalismes par le biais d’une nouvelle unification syndicale.
  • Maintenir et développer les droits sociaux ainsi que le dialogue démocratique.
  • Oeuvrer au Mouvement européen international.

Lire la suite de la Résolution politique (FR)