ISP: Les syndicats doivent s’engager d’urgence activement dans la lutte contre la crise climatique

/ISP: Les syndicats doivent s’engager d’urgence activement dans la lutte contre la crise climatique

ISP: Les syndicats doivent s’engager d’urgence activement dans la lutte contre la crise climatique

Soutien aux  étudiant-e-s et les militant-e-s qui appellent à deux vendredis de mobilisation mondiale pour le climat les 20 et 27 septembre 2019.

Pour l’ISP, le problème climatique est essentiellement politique. Après plusieurs décennies d’efforts, les entreprises ont réussi à accaparer les gouvernements et à veiller à ce que seules quelques politiques soient mises en œuvre et à ce que les réglementations adoptées ne représentent pas une menace pour leurs bénéfices.  C’est tout particulièrement le cas des géants des industries pétrolière et agroalimentaire ainsi que des sociétés financières qui soutiennent ces secteurs et en tirent profit.  Dès lors, nous signons des accords climatiques inefficaces qui cautionnent la disparition des espèces et ne touchent pas aux bénéfices et avantages des entreprises !

Nous exhortons l’ensemble des syndicats à prendre toutes les mesures possibles afin de sensibiliser leurs membres à la menace du chaos climatique et de les mobiliser à la cause du climat.  Certains syndicats comptent organiser des grèves, d’autres ont déjà entamé les négociations avec les employeurs afin d’obtenir un changement des réglementations sur les congés permettant aux travailleurs et travailleuses de se joindre aux manifestations organisées.  Les syndicats organisent des sessions de formation pour leurs membres et rencontreront les étudiant-e-s pour partager leurs positions.  Il est toutefois probable que les travailleurs et travailleuses devront « prendre les choses en main » afin d’exercer la pression nécessaire qui provoquera un changement dans le comportement du monde des affaires.

La grève des jeunes pour le climat organisée ce 20 septembre dans le cadre du mouvement Vendredis pour l’avenir (Fridays for Future) a pour but de mettre la pression sur les chef-fe-s d’Etat lors de l’Assemblée générale des Nations Unies, afin de les convaincre de prendre des mesures drastiques pour faire face au chaos climatique grandissant.  Le 23 septembre, le Sommet des Nations Unies sur le climat essayera encore une fois de convaincre les dirigeant-e-s gouvernementaux d’agir.  Au mois de mars 2019, l’ISP a soutenu le premier appel mondial des jeunes.

La manifestation Planète en grève (Earth Strike) est organisée le 27 septembre par une coalition d’organisations progressistes et de militant-e-s dans le but de lutter contre le pouvoir des entreprises, leur quête du profit à court terme aux dépens du peuple et de la planète et l’emprise des entreprises sur nos gouvernements.

Les syndicats doivent s’engager d’urgence activement dans la lutte contre la crise climatique.

2019-09-09T09:59:04+00:0009 septembre 2019|