Briser le silence : ou comment créer un espace de travail inclusif pour tous les travailleurs

Le dimanche 17 mai a lieu la journée internationale contre l’homophobie et la transphobie, en soutien à la communauté LGBTI et plus connue sous le nom IDAHOT. Cette journée permet de rendre compte des inégalités que subissent encore des personnes à cause de leur orientation sexuelle et cela, dans plusieurs pays du globe. Il est important de rappeler que le mariage pour les personnes du même sexe n’est autorisé que dans une poignée de pays et que les personnes se revendiquant d’une orientation sexuelle différente risque encore la peine de mort dans encore trop de pays. Un anniversaire tristement particulier cette année car Il y a exactement 30 ans, l’OMS a retiré l’homosexualité de la liste des maladies mentales.

Dans le monde du travail, chaque membre du personnel doit se sentir valorisé et a le droit d’être soi-même, peu importe son orientation sexuelle. Malheureusement, le lieu de travail peut encore se révéler un espace de moqueries voire de violences (à tous les niveaux : psychologique mais aussi physique) pour les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transsexuelles ou intersexe (LGBTI). Un tiers d’entre elles considère que révéler son identité sexuelle à son entourage professionnel peut avoir un impact sur sa carrière.

La campagne de cette année a pour thème : « Briser le silence ». Afin de lutter pour un lieu de travail plus inclusif et respectant la diversité de son personnel, il est essentiel de créer le débat et de donner la parole aux membres LGBTI de chaque institution européenne. Sans leur point de vue, leur ressenti, il est impossible d’instaurer un environnement professionnel sûr et équitable pour tous. Il est donc important qu’ils participent à la table de discussion pour des conditions de travail inclusives et tenant compte de chaque travailleur.

L’Union Syndicale, en tant qu’organisation défendant les droits de TOUS les membres du personnel, quel que soit son orientation sexuelle, apporte son soutien aux travailleurs LGBTI du service public européen. Nous rappelons, qu’en tant que syndicat, et cela se traduit par nos actions, nous tentons d’instaurer des espaces professionnels inclusifs, où la diversité est reconnue comme une force et non comme une différence. De plus, l’Union Syndicale a érigé le harcèlement (quel qu’il soit) comme un de ses nombreux chevaux de bataille.

Si vous désirez approfondir le sujet, voici quelques informations complémentaires :

Article “Same-Sex Marriage: Global Comparisons” – Council on Foreign Relations, Octobre 2019.

Rapport à propos des lois relatives à l’orientation sexuelle dans le monde, ILGA, Décembre 2019.

Rapport de la FRA, European Union Agency for Fundamental Rights.

Article “Most Employees Feel Authentic at Work, but It Can Take a While“, Harvard Business Review, Mai 2016.