M. Attila Vajnai, Président du Conseil des Présidents du Parti de la Gauche européenne, était l’invité du 15ème Congrès de l’USF. Il est intervenu sur la question de la montée du nationalisme en Europe. Extrait de son intervention:

Il y a tant à faire et à oeuvrer pour obtenir de meilleures conditions de travail partout. Surtout en ces temps où des emplois précaires ont été imposés et où l’instabilité est donc malheureusement devenue partie intégrante de la vie, en particulier celle des jeunes. Et maintenant, nous devons également faire face à un nouvel enjeu, qui devient de plus en plus vital partout en Europe, la montée des nationalismes autoritaires. 

Vajnai rajoute, concernant la montée du nationalisme en Europe :

Le danger du néofascisme s’accroît dans toute l’Europe, menace l’ensemble de l’Europe et mine le projet d’union des peuples et d’une Europe sociale et démocratique, celui dont parlait Altiero Spinelli. Nous avons assisté avec inquiétude aux résultats des dernières élections en France, en Italie, Belgique, Royaume-Uni, pays nordiques et autres. La politique de haine à l’égard des travailleurs qui viennent d’autres pays montre que le nationalisme est une menace pour l’ensemble de la société et pour les syndicats également.

Face à cette situation, nous ne pouvons pas nous retirer, nous ne pouvons pas vivre sans nous battre, pour tous les peuples déjà confrontés à cela, pour les femmes – les premières qui expérimentent l’aggravation des conditions de travail dans une société dictée par des nationalismes autoritaires – pour les travailleurs, pour ceux qui ont trouvé la mort dans la
Méditerranée, et pour l’Europe sociale, nous devons oeuvrer et nous battre.

La montée du nationalisme partout en Europe a été abordée dans notre Agora 82.

Si vous souhaitez lire l’allocution de M. Attila VAJNAI (European Left) dans son entièreté.